Navigation

Projet de BKW sur la désaffectation de la centrale de Mühleberg

Le projet de désaffectation de la centrale nucléaire de Mühleberg (BE) répond aux exigences en matière de sécurité. L'Inspection fédérale pour la sécurité nucléaire propose toutefois d'intégrer 35 propositions accessoires dans le processus. La production sera définitivement arrêtée fin 2019. KEYSTONE/GAETAN BALLY sda-ats
Ce contenu a été publié le 12 septembre 2017 - 11:46
(Keystone-ATS)

Le projet de démantèlement de Mühleberg (BE) élaboré par BKW ne représente aucune menace pour la population et la faune. L'Inspection fédérale de la sécurité nucléaire (IFSN) propose toutefois d'ajouter 35 dispositions accessoires dans ce processus de désaffectation.

Le groupe bernois BKW présente de manière compréhensible les travaux de désaffectation, a estimé mardi l'IFSN qui a examiné ce dossier. Dans son expertise, l'organe de la Confédération constate que les "objectifs fondamentaux" de protection pourront être respectés.

Durant les travaux, les exigences en matière de sécurité nucléaire seront satisfaites. Le personnel, la population et les environs pourront être protégés contre le rayonnement ionisant. Quant aux déchets radioactifs, ils pourront être acheminés vers leur lieu de dépôt final en toute sécurité, a assuré l'IFSN.

Pour une mise en oeuvre ordonnée de la désaffectation de la centrale de Mühleberg, l'IFSN propose toutefois 35 dispositions accessoires à intégrer dans la procédure. Ces dispositions prévoient notamment de diviser le processus de démantèlement en trois phases et d'introduire divers permis d'exécution.

Décision en été 2018

L'IFSN estime qu'en tenant compte de ces dispositions accessoires, le projet de démantèlement de BKW remplit toutes les conditions nécessaires pour obtenir le feu vert. La Commission fédérale de sécurité nucléaire (CSN) soutient les dispositions accessoires proposées par l'IFSN.

La balle est désormais dans le camp de la Confédération. C'est en effet le Département fédéral de l'environnement, des transports, de l'énergie et de la communication (DETEC) qui va édicter la décision de désaffectation en été 2018 selon le calendrier actuel, a indiqué l'Office fédéral de l'énergie (OFEN).

Mise en service en 1972, la centrale nucléaire se trouve à environ 14 km du centre-ville de Berne. En octobre 2013, l'exploitant a décidé que la production d'électricité serait définitivement arrêtée fin 2019 et que Mühleberg serait ensuite désaffectée.

Cet article a été importé automatiquement de notre ancien site vers le nouveau. Si vous remarquez un problème de visualisation, nous vous prions de nous en excuser et vous engageons à nous le signaler à cette adresse: community-feedback@swissinfo.ch

Partager cet article