Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Jérusalem - Des photos d'une soldate israélienne posant souriante au côté de prisonniers palestiniens aux yeux bandés et aux mains liées provoquaient mardi l'embarras de l'armée israélienne et l'indignation des Palestiniens. Une émotion jugée incompréhensible par l'intéressée.
Les photos, placées sur la page du réseau de socialisation Facebook de la soldate, Eden Abargil, déchargée depuis 2009 de ses obligations militaires, ont créé la sensation quand les blogs israéliens s'en sont emparés lundi, avant leur diffusion par la télévision publique israélienne.
L'une la montre de face, accroupie devant une rangée de Palestiniens aux yeux bandés et aux mains entravées, l'autre de profil, assise à côté d'un d'entre eux, le visage tourné vers lui. Aucun des détenus, l'air accablé, ne semble conscient de la mise en scène à laquelle ils participe.
Commentaires grivoisLa seconde de ces images est assortie de commentaires grivois échangés sur Facebook par la soldate et une de ses amies, selon des sites israéliens qui ont pu consulter la page Facebook désormais inaccessible.
"Les photos, qui évoquent certaines de celles de la soldate américaine Lynndie England avec des prisonniers irakiens à Abou Ghraïb, ne sont pas aussi ouvertement sexuelles que ces images tristement célèbres", commente Robert Mackey, un blogueur du New York Times.
La publication en 2004 de photos montrant des militaires américains humiliant des détenus dans la prison d'Abou Ghraïb, à l'ouest de Bagdad, avait révélé le scandale des sévices, y compris sexuels, perpétrés par les geôliers, et suscité l'indignation contre les pratiques de l'armée américaine.
"Comportement honteux"L'armée israélienne a dénoncé "le comportement honteux de la soldate", précisant qu'elle avait achevé son service militaire il y a un an. Selon la radio militaire, Eden Abargil ne peut pas être sanctionnée dans la mesure où elle a achevé son service.
Un porte-parole du gouvernement de l'Autorité palestinienne Ghassan Khatib a quant à lui souligné dans un communiqué que ces images "reflétaient la mentalité de l'occupant, la fierté d'humilier les Palestiniens".

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS