Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Pointe-à-Pitre - Le chanteur guadeloupéen Patrick Saint-Eloi, 52 ans, est mort samedi à Pointe-à-Pitre des suites d'un cancer, a-t-on appris auprès de sa famille. PSE, comme le surnommaient musiciens et fans, avait appartenu au groupe de zouk Kassav avant de se lancer en 2002 dans une carrière solo de crooner créole.
Parti de sa Guadeloupe natale pour Paris alors qu'il avait 17 ans, il y avait pris des cours de chant et s'employait dans les clubs jusqu'à sa rencontre avec Georges Décimus et la fondation du groupe Venus One, dont Saint-Eloi deviendra le meneur. Il avait fait ses débuts en 1982 dans le groupe Kassav, d'abord comme choriste avant d'en devenir un des principaux chanteurs.
Avec sa voix et ses allures de crooner, le "créole lover" avait connu son premier succès en interprétant "West-Indies". Patrick Saint-Eloi, qui appréciait la chanson française selon Patrice Gonfier, un journaliste guadeloupéen longtemps spécialisé dans les musiques créoles, s'est toujours attaché à ne chanter qu'en créole.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS