Navigation

Comment l’argent du chômage suisse arrive au Portugal

De nombreux travailleurs saisonniers étrangers ont droit aux allocations de chômage suisses dans leur pays pendant les pauses d’hiver. Pour se conformer à la libre circulation des personnes, la Suisse doit verser cet argent. (SRF/swissinfo.ch)

Ce contenu a été publié le 08 juin 2016 - 07:00

L’an dernier, la Suisse a versé des allocations de chômage à 27'000 personnes vivant à l’étranger. En tout, presque 200 millions de francs. La plus grande partie de cet argent va à des gens qui vivent près de la frontière suisse, en France, en Italie ou en Allemagne et qui ont soit perdu leur job en Suisse, soit démissionné. Ces travailleurs étrangers bénéficient d’une réglementation européenne relative à la libre-circulation des personnes, dont le Secrétariat d’Etat à l’économie (SECO) avait au départ totalement sous-estimé l’impact financier.

Avec le franc fort, le taux de chômage global en Suisse a grimpé à 5,1%, le pire chiffre en six ans. Il y a désormais 249'000 sans-emploi dans le pays, soit 37'000 de plus qu’à la même date de l’année dernière. Et les chiffres montrent une augmentation plus marquée du taux de chômage des étrangers et des jeunes.

Cet article a été importé automatiquement de notre ancien site vers le nouveau. Si vous remarquez un problème de visualisation, nous vous prions de nous en excuser et vous engageons à nous le signaler à cette adresse: community-feedback@swissinfo.ch

Joignez-vous à la discussion

Partager cet article

Joignez-vous à la discussion

Avec un compte SWI, vous avez la possibilité de faire des commentaires sur notre site web et l'application SWI plus.

Connectez-vous ou inscrivez-vous ici.