Un détenu de l'Ain condamné à la perpétuité, qui s'était enfui lors d'une permission de sortie en mars, a été repris par la police judiciaire de Lyon, a indiqué à l'AFP une source judiciaire, confirmant une information du Progrès. Il a été interpellé fin avril en Savoie entre Chambéry et Aix-les-Bains.

Le condamné n'avait pas réintégré la maison d'arrêt de Bourg-en-Bresse le 12 mars. Les recherches étaient menées depuis par la direction interrégionale de police judiciaire (DIPJ) de Lyon, dans le cadre d'une information judiciaire ouverte pour "évasion".

Le fuyard avait été condamné à la réclusion criminelle à perpétuité, pour séquestration et assassinats, en 1995. La cour d'assises de Savoie avait assorti son verdict d'une peine incompressible de 18 ans.

Impliqué dans une série de braquages dans les années 80, ce natif de Chambéry, fils d'émigrés italiens, avait obtenu une libération sous contrôle judiciaire en juin 1993. Trois mois après, il tuait son ex-femme et son nouveau compagnon. Il avait séquestré une partie de la famille dans le Var, où son ex-femme se cachait, traquée par un personnage jaloux et violent. La brigade de répression du proxénétisme de Paris avait retrouvé celui-ci quelques mois plus tard.

Mots clés

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.