«Tous à l'Expo!»

Le 9e Art pour dire les expositions nationales. Fiami/Expo.02

Expo.02 publie une bande dessinée qui raconte l'histoire des expositions nationales suisses. L'ouvrage, didactique et souriant, est l'oeuvre du dessinateur et architecte genevois Fiami.

Ce contenu a été publié le 03 septembre 2001 - 16:34

«Tous à l'Expo!» mêle la petite et la grande histoire. Fiami consacre huit pages à chaque exposition nationale, de 1883 à 2002. «J'ai voulu brosser un portrait du quotidien des Suisses sur six générations», explique le dessinateur.

Chacun des six récits nous fait suivre une famille qui se rend à l'Expo. Pour l'Expo 1883 à Zurich, l'auteur retrace le parcours d'une famille tessinoise aisée qui traverse les Alpes en train par le nouveau tunnel sous le Gothard. Au passage, l'ouvrage rappelle des données historiques sur le Tessin, alors terre d'émigration.

Avec l'Expo 1896 à Genève, Fiami donne un coup de projecteur sur la lutte ouvrière et la condition des femmes. En 1914, il montre un paysan de la Gruyère et la découverte de l'aéronautique. L'Expo de 1939 parle de la «mob» - la mobilisation -, celle de 1964 du plein emploi. Enfin, pour 2002, il met l'accent sur les communications toujours plus rapides.

Vulgariser l'histoire

Fiami souhaitait depuis plusieurs années vulgariser l'histoire des expositions nationales. Une BD accessible à tous lui semblait en être le bon moyen. «En 1993 déjà, j'avais lu un livre qui parlait des expositions nationales. C'était passionnant. Je trouvais dommage que cela soit réservé à un public d'initiés», raconte-t-il.

L'ouvrage concilie humour et rigueur historique. «Elle constitue un excellent moyen d'enseignement avant l'Expo et pour les vingt ans à venir», estime Claude Torriani, chargé de mission scolaire du canton du Jura pour Expo.02. «Tous à l'Expo!» a été tiré à 20 000 exemplaires.

Il faut dire que les Départements de l'instruction publique de tous les cantons romands - le Valais excepté - en ont commandé 15 000. L'album sera notamment distribué aux élèves de neuvième année à Genève, à des écoliers dès 12 ans dans le Jura. Une version allemande sortira en novembre, puis en italien d'ici la fin de l'année.

swissinfo avec les agences

Cet article a été importé automatiquement de notre ancien site vers le nouveau. Si vous remarquez un problème de visualisation, nous vous prions de nous en excuser et vous engageons à nous le signaler à cette adresse: community-feedback@swissinfo.ch

Partager cet article