Décès du comédien Sim

Simon Berryer de son vrai nom, est mort d'une embolie dimanche à Saint-Raphaël, dans le midi de la France. Agé de 83 ans, il avait été hospitalisé pour une pneumonie il y a quelques jours.

Ce contenu a été publié le 06 septembre 2009 - 15:36

«L'erreur est humaine, regardez-moi», le comédien et humoriste français Sim se moquait lui-même de sa «petite tronche», de son «physique peu conventionnel, spécial, mobile» mis au service d'un humour très visuel et populaire.

Dans les années 50, il commence à jouer des sketches dans tous les cabarets parisiens en compagnie de Fernand Raynaud, Philippe Clay, Gilbert Bécaud ou Charles Aznavour. «J'en ai bavé jusqu'en 1965», avouera-t-il un jour.

Mais c'est la télévision et la radio qui feront de lui l'un des comiques français les plus populaires. Pilier des Grosses têtes de Philippe Bouvard sur RTL dans les années 1970, Sim assurait qu'il «n'aime pas les rires gras» et qu'il se voulait «un rigolo qui réfléchit».

L'acteur a en outre tourné de nombreux films, dont Cartouche de Philippe de Broca, Elle boit pas, elle fume pas, elle drague pas, mais elle cause de Michel Audiard, Les Mariés de l'an II de Jean-Paul Rappeneau, Pinot simple flic de Gérard Jugnot, et récemment Astérix et Obélix aux Jeux Olympiques de Thomas Langmann.

Depuis quelques années, Sim limitait ses engagements à la série télévisuelle Louis la Brocante, au côté de Victor Lanoux. Le dernier épisode auquel il a participé doit être diffusé ce dimanche soir 6 septembre.

swissinfo.ch et les agences

Cet article a été importé automatiquement de notre ancien site vers le nouveau. Si vous remarquez un problème de visualisation, nous vous prions de nous en excuser et vous engageons à nous le signaler à cette adresse: community-feedback@swissinfo.ch

Partager cet article