Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Le Hollandais Crucell veut avaler Berna Biotech

Le fabricant de vaccins basé à Berne bientôt en mains hollandaises.

(Keystone Archive)

Crucell lance une OPA sur le fabricant de vaccins par échange d'actions sur 67% du capital minimum. L'offre valorise le Suisse à 591 millions de francs.

Le conseil d'administration de Berna Biotech soutient l'offre, indiquent jeudi les deux sociétés.

Cette offre publique d'achat (OPA) vise à la fusion de Crucell et Berna Biotech. Elle sera (sous réserve) lancée à la mi-décembre et close le 20 janvier, avec une finalisation escomptée en février.

Le groupe hollandais Crucell propose aux actionnaires de l'entreprise bernoise d'échanger leurs actions selon la clé suivante: 0,447 titre Crucell contre une action de Berna Biotech.

L'OPA en question valorise à 15,72 francs l'action Berna Biotech, action qui a clôturé à 12,30 francs mercredi.

La proposition a reçu un accueil favorable auprès de la communauté financière, qui la qualifie d'attrayante.

A la Bourse suisse du reste, l'action Berna Biotech bondissait de plus de 13% en matinée jeudi.

A Amsterdam en revanche, le titre Crucell cédait du terrain – plus de 2%. Une évolution qui rend momentanément moins attrayante l'offre du groupe batave pour les actionnaires de Berna Biotech, au nombre de 7000 environ.

Economies d'échelle en vue

La future entreprise fusionnée compte profiter d'économies d'échelle. Elle envisage de doper son chiffre d'affaires en accroissant son offre de vaccins et ses recettes provenant des licences.

Au 30 juin dernier, les liquidités cumulées des deux futurs partenaires se montaient à plus de 310 millions de francs.

Dans cette aventure, le nom de Berna Biotech devrait disparaître, dans la mesure où les actionnaires de la société bernoise ne contrôleront que 27,3% du nouveau groupe.

La nouvelle entité fusionnée reprendra l'appellation actuelle de Crucell NV et son siège restera dans la cité néerlandaise de Leyde (Leiden).

Selon le projet présenté jeudi, le développement et la production des vaccins de Berna Biotech demeureront à Berne.

Un acteur qui comptera

La palette de produits permettra à la nouvelle Crucell NV de figurer parmi les principales entreprises indépendantes du secteur dans le monde.

Son pipeline (produits en préparation) sera bien alimenté, précisent d'ailleurs les deux partenaires.

Crucell sera cotée sur Euronext, au Nasdaq et à la Bourse suisse. Et la présidence de la direction du groupe reviendra à Ronald Brus, qui exerce actuellement cette charge dans la société hollandaise.

Actuel patron de Berna Biotech, Kuno Sommer récupérera de son côté le titre de Chef Business Officer.

swissinfo et les agences

Faits

Berna Biotech est l'héritier de l'Institut Sérothérapique et Vaccinal fondé en 1898.
Le groupe est coté à la bourse suisse depuis 2001 et emploie 700 personnes.
Il enregistre actuellement des pertes.
En 2004, il avait abandonné le développement d'un vaccin contre le SRAS (pneumonie atypique), jugé non-prioritaire.
Crucell a été fondé en 1993 sous le nom de IntroGene. Sa nouvelle raison sociale a été introduite en 2000.
Le goupe hollandais, qui emploie 250 collaborateurs, est coté sur Euronext et au Nasdaq de New York.

Fin de l'infobox


Liens

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.