Navigation

10e étape: Vincenzo Nibali gagne et reprend le maillot jaune

Ce contenu a été publié le 14 juillet 2014 - 18:49
(Keystone-ATS)

Vincenzo Nibali (Astana) a frappé un grand coup lundi sur les routes du Tour de France.

Débarrassé du favori Alberto Contador qui avait été contraint à l'abandon plus tôt dans la journée, l'Italien a remporté la 10e étape de la Grande Boucle à la Planche des Belles Filles et a repris le maillot jaune. Son avance sur son dauphin Richie Porte (Sky) est de 2'23''.

Vincenzo Nibali a devancé de 15'' le Français Thibaut Pinot à la veille de la première journée de repos. La troisième place de l'étape est revenue à l'Espagnol Alejandro Valverde, également 3e du général à 2'47'' du maillot jaune.

Sous le ciel des Vosges, qui a copieusement arrosé le peloton entre quelques rayons de soleil, l'Allemand Tony Martin a ouvert une nouvelle fois la course. La veille, il avait mené une longue échappée victorieuse pour gagner à Mulhouse. Cette fois encore, le champion du monde du contre-la-montre a roulé à n'en plus compter, derrière un groupe parti en éclaireur. Il a continué après le regroupement au 64e kilomètre et a poursuivi l'effort pour maintenir l'écart à quelque 4' sur le peloton qui avait ralenti très provisoirement l'allure après la chute de Contador.

Dévoué à la cause de Michal Kwiatkowski, Martin n'a obtenu aucun relais dans un groupe qui comprenait notamment le Bernois Marcel Wyss (IAM). Il s'est écarté à 22 kilomètres de l'arrivée au pied du col des Chevrères, la 6e et avant-dernière ascension du jour, que les échappés ont abordée avec moins de deux minutes et demie d'avance. Wyss a lâché prise peu après, terminant l'étape au 46e rang à 45' de Nibali.

Sur cette route étroite et très pentue (3,5 km à 9,5%), l'Espagnol Joaquim Rodriguez a pris une courte avance mais il a été rejoint dans la descente par trois de ses compagnons, Giovanni Visconti, Michal Kwiatkowski et Amaël Moinard. Les Chevrères se sont avérées trop raides pour Tony Gallopin, le porteur du maillot jaune, comme pour Pierre Rolland et l'Américain Andrew Talansky.

Dans la montée finale (5,9 km à 8,5 %), Rodriguez a lâché Kwiatkowski dès le premier kilomètre. Nanti d'une marge de 1'35'' au pied, le Catalan a toutefois vu revenir à 1500 mètres de la ligne Nibali, qui avait distancé ses adversaires sous la banderole des 3 derniers kilomètres. Nibali, soucieux de creuser l'écart, a démarré à nouveau aux 800 mètres. Rodriguez a quant à lui terminé à 52''.

Cet article a été importé automatiquement de notre ancien site vers le nouveau. Si vous remarquez un problème de visualisation, nous vous prions de nous en excuser et vous engageons à nous le signaler à cette adresse: community-feedback@swissinfo.ch

Partager cet article

Joignez-vous à la discussion

Avec un compte SWI, vous avez la possibilité de faire des commentaires sur notre site web et l'application SWI plus.

Connectez-vous ou inscrivez-vous ici.