Navigation

Pilule Yasmin: plainte contre Bayer rejetée en 2e instance

Ce contenu a été publié le 15 mai 2014 - 19:30
(Keystone-ATS)

La jeune femme de 23 ans, victime d'une embolie pulmonaire après avoir pris la pilule Yasmin, n'obtiendra pas de dommages et intérêts de la part du groupe pharmaceutique allemand Bayer. Le Tribunal cantonal zurichois a confirmé jeudi le jugement de première instance.

La Cour a rejeté la plainte de la famille de la jeune femme qui demande des dommages et intérêts de 5,3 millions de francs et des réparations pour tort moral de 400'000 francs. La jeune femme est restée lourdement handicapée après une embolie pulmonaire.

Le tribunal cantonal estime que les plaignants, la famille de la jeune femme et la caisse maladie CSS, n'ont pas pu démontrer que la pilule qu'elle a prise présentait un défaut. La responsabilité du produit ne peut donc pas s'appliquer.

Effets secondaires

Le tribunal cantonal souligne que la feuille d'informations figurant dans l'emballage de la pilule signale qu'il existe des risques d'effets secondaires comme une embolie pulmonaire, une attaque cérébrale ou un infarctus.

En première instance, le tribunal a mis les frais de justice, 120'000 francs à verser à Bayer, à charge de la famille de la jeune femme. La famille et l'assureur avaient fait appel. Pour la deuxième instance, la famille n'a pas à payer de frais de justice. CSS doit par contre verser 50'000 francs à Bayer.

Felix Rüegg, l'avocat de la jeune femme, n'est pas satisfait du jugement. Il a l'intention de sérieusement examiner la possibilité de porter l'affaire au Tribunal fédéral. Le tribunal cantonal n'a examiné aucun rapport faisant état de risques accrus avec Yasmin et n'a mené aucun interrogatoire, a-t-il indiqué à l'ats.

Les regrets de Bayer

Bayer Suisse SA a déclaré que le groupe commentera le fond du jugement lorsque celui-ci sera exécutoire. "Nous regrettons vivement la situation" de la jeune femme victime d'une embolie pulmonaire, a réaffirmé Barbara Heise, directrice exécutive, citée dans le communiqué.

Cet article a été importé automatiquement de notre ancien site vers le nouveau. Si vous remarquez un problème de visualisation, nous vous prions de nous en excuser et vous engageons à nous le signaler à cette adresse: community-feedback@swissinfo.ch

Partager cet article

Joignez-vous à la discussion

Avec un compte SWI, vous avez la possibilité de faire des commentaires sur notre site web et l'application SWI plus.

Connectez-vous ou inscrivez-vous ici.