Les exportations et les importations de la Chine ont plongé bien plus que prévu en février, selon des chiffres officiels publiés vendredi, renforçant les inquiétudes vis-à-vis du géant asiatique, aux prises avec un ralentissement économique.

L'équation se complique pour Pékin, toujours empêtré dans une guerre commerciale avec Washington, que les deux premières économies mondiales se livrent à coup de milliards d'euros de droits de douane.

En dollars, les exportations chinoises se sont écroulées de 20,7% sur un an en février, alors qu'elles avaient augmenté le mois précédent, a annoncé l'administration des Douanes.

Les importations ont poursuivi leur chute, avec un recul de 5,2%, plus fort que celui enregistré en janvier.

Il s'agit de baisses bien plus importantes qu'attendu: les prévisions d'un groupe d'experts interrogés par l'agence Bloomberg s'attendaient à des replis de respectivement -5,0% et -0,6%.

"Les chiffres publiés aujourd'hui renforcent notre point de vue selon lequel la récession commerciale de la Chine a débuté", estime Raymond Yeung, analyste de la banque ANZ. Et selon lui, "il y a peu de raisons de s'attendre à un rebond sur le court terme".

La Chine a par ailleurs enregistré en février un excédent commercial mensuel inhabituellement bas, à seulement 4,12 milliards de dollars (4,16 milliards de francs) -- très nettement inférieur à celui de janvier (39,2 milliards de dollars).

Cible de la guerre commerciale engagée par les Etats-Unis, le géant asiatique est confronté à un ralentissement de sa croissance économique, tombée l'an dernier à 6,6% -- son score le plus faible depuis 28 ans.

Le Premier ministre Li Keqiang a annoncé mardi un objectif encore légèrement réduit pour 2019, "entre 6% et 6,5%".

En février, l'activité manufacturière est tombée à son plus bas niveau depuis trois ans. Et le mois précédent, un important baromètre des prix dans le secteur industriel avait frôlé la contraction.

Les analystes soulignent cependant qu'il est difficile de réaliser des comparaisons totalement fiables au début des années civiles en Chine.

Le Nouvel an lunaire est ainsi tombé en 2019 début février, un peu plus tôt que l'an dernier, obligeant les exportateurs chinois à accélérer leurs livraisons en janvier, avant le début des longs congés traditionnels.

Mots clés

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Billets gratuits pour rencontrer Lili Hinstin

Billets gratuits pour rencontrer Lili Hinstin

SWI plus banner

  • Des infos pertinentes et compactes
  • Des questions et des réponses pour la Cinquième Suisse
  • Discuter, débattre, réseauter

Un seul clic, mais un Plus pour vous !


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.