Navigation

1300 emplois supprimés chez Alstom en Suisse

Deux mois après avoir repris le pôle énergie du groupe français Alstom, General Electric le restructure. Si aucune fermeture de site n'est prévue en Suisse, le géant industriel américain entend biffer jusqu'à 1300 emplois sur les 5500 que comptent les sites helvétiques.

Ce contenu a été publié le 14 janvier 2016 - 08:37
swissinfo.ch avec la RTS (Téléjournal du 13 janvier)

Dans un communiqué diffusé mercredi 13 janvier, GE précise avoir entamé la procédure de consultation avec les représentants du personnel des sites concernés. La restructuration vise à adapter ces unités aux conditions du marché de la production d'énergie en Europe, en particulier dans le domaine des turbines à gaz et à vapeur.

GE ajoute que les segments touchés par la restructuration, lesquels avec leurs 5500 salariés ont été repris au groupe français Alstom, ont subi d'importants reculs ces dernières années. Au final, les sites helvétiques paient un lourd tribut, la restructuration concernant au maximum 6500 emplois sur un total de 35'000 en Europe.

Contenu externe


Cet article a été importé automatiquement de notre ancien site vers le nouveau. Si vous remarquez un problème de visualisation, nous vous prions de nous en excuser et vous engageons à nous le signaler à cette adresse: community-feedback@swissinfo.ch

Partager cet article

Joignez-vous à la discussion

Avec un compte SWI, vous avez la possibilité de faire des commentaires sur notre site web et l'application SWI plus.

Connectez-vous ou inscrivez-vous ici.