Navigation

L'exposition de Banksy à Bâle est prolongée en raison de son succès

L'œuvre "La petite fille au ballon" (2006) de Banksy est présente à Bâle (archives). KEYSTONE/GEORGIOS KEFALAS sda-ats
Ce contenu a été publié le 16 mai 2021 - 15:21
(Keystone-ATS)

L'exposition "non autorisée" de l'artiste d'art urbain (street art) britannique Banksy à Bâle sera prolongée en raison de son succès. La centaine d'œuvres et d'objets est exposée jusqu'au 5 septembre, au lieu du 30 mai.

L'exposition "Building castles in the sky" (Construire des châteaux dans le ciel), au centre des congrès de Bâle, a été vue depuis début mars par plus de 50'000 visiteurs, ont indiqué dimanche les organisateurs. Mais beaucoup de personnes n'ont pas encore pu la visiter en raison des restrictions sanitaires liées à la pandémie.

On peut y voir des dessins au pochoir sur des affiches, des pochettes de vinyle, des tee-shirts ou encore des faux billets de banque ("Banksy of England") provenant de collections privées. Les organisateurs de l'exposition, une équipe de commissaires italiens liés à la galerie d'art londonienne Andipa, avaient indiqué lors du lancement de l'exposition que toutes les oeuvres présentées sont des originaux certifiés.

Banksy n'est pas impliqué dans cette exposition. Mais l'artiste, qui travaille toujours dans l'anonymat, peut difficilement s'opposer légalement à ces présentations "non autorisées". C'est précisément l'aura de mystère qui entoure l'artiste qui fait de Banksy une star de l'art urbain.

Les 8 et 9 juillet, une conférence internationale au sujet de l'artiste doit se tenir à Bâle en marge de l'exposition. Plusieurs réunions en ligne sont prévues, afin de poser des questions sur Banksy et sur ses vingt ans d'activité jusqu'à présent.

Partager cet article

Joignez-vous à la discussion

Avec un compte SWI, vous avez la possibilité de faire des commentaires sur notre site web et l'application SWI plus.

Connectez-vous ou inscrivez-vous ici.