Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Grosse saisie de faux tableaux

Du jamais vu en Suisse. La police vaudoise a saisi plus d'une centaine de faux tableaux signés de Rodolphe-Théophile Bosshard, Georges Braque, Edouard Vallet, Maurice de Vlaminck ou Kees van Dongen. Quatre personnes sont inculpées.

Il s'agit de la plus importante affaire de faux artistiques découverte en Suisse, a expliqué mercredi Jean-Christophe Sauterel, porte-parole de la police cantonale vaudoise. De 2005 à 2008, les quatre prévenus ont mis sur le marché environ 80 œuvres portant les signatures d'une quarantaine de peintres.

Les victimes, comme les faussaires, sont des professionnels du marché de l'art en Suisse. Les lésés ont dépensé plus de 400'000 francs pour ces plagiats.

L'enquête a démarré en janvier 2007 lorsqu'une Lausannoise s'est fait subtiliser une œuvre authentique de Giacometti, que les prévenus ont remplacée par une copie. En fin d'année, au Salon des Antiquaires, les policiers ont découvert que plusieurs tableaux de Bosshard proposés à la vente n'étaient pas de l'artiste vaudois.

Les quatre prévenus, qui sont domiciliés dans le canton de Vaud, sont passés aux aveux en août 2008. Parmi eux, un Suisse d'une cinquantaine d'années a admis avoir peint une vingtaine de faux. Plusieurs autres contrefaçons en cours d'exécution ont été saisies à son domicile.

Le deuxième prévenu, également un quinquagénaire suisse, est un expert et connaisseur du marché de l'art. Il a rédigé de faux certificats et décidé des fausses signatures à apposer sur les tableaux litigieux.

Les deux autres membres de la bande, des Suisse âgés d'une cinquantaine et d'une soixantaine d'années, se sont chargés du volet commercial de l'opération, en vendant les contrefaçons.

swissinfo.ch et les agences


Liens

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.