Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Gothard Le tunnel des records entre en service

Le nouveau tunnel de base du Saint Gothard relie Erstfeld, dans le canton d’Uri, à Bodio, au Tessin.

Le nouveau tunnel de base du Saint Gothard relie Erstfeld, dans le canton d’Uri, à Bodio, au Tessin.

(Keystone)

Dès ce 11 décembre 2016, les trains circulent normalement dans le tunnel de base du Saint Gothard. Le tunnel ferroviaire le plus long du monde permet de réduire le temps de parcours à travers les Alpes et du nord au sud de l’Europe et d’augmenter la quantité de marchandises transportées par le rail.

Après 17 ans de travaux et un investissement de 12 milliards de francs, le «projet du siècle» de la Suisse est devenu réalité.

Avec le changement d’horaire des Chemin de fer fédéraux (CFFLien externe) du 11 décembre, le nouveau tunnel entre officiellement en fonction.

Grâce à un parcours entièrement à plat, le tunnel de base permet de traverser les Alpes suisses en 20 minutes. Le trajet entre la Suisse alémanique et le Tessin, et par conséquent entre l’Allemagne et l’Italie se trouve réduit d’environ une demi-heure.

Mais ce nouvel axe nord-sud ne sera vraiment complet qu’avec l’ouverture du nouveau tunnel du Ceneri (à fin 2020) et l’achèvement des voies d’accès en Allemagne et en Italie (le fameux «corridor des 4 mètres»). Dès lors et dès lors seulement, le nombre de trains de marchandises pourra passer de 180 à 260 par jour. Et les convois seront en outre plus longs et plus lourds.

Dans le dossier multimedia de swissinfo.ch, vous trouverez tous les chiffres, les informations, les événements et les aspects historiques et politiques de cette grande aventure du Gothard.


(Traduction de l'italien: Marc-André Miserez)

×