Navigation

Un graffeur suisse poursuit General Motors pour violation du droit d’auteur

La fresque murale réalisée par l'artiste suisse Adrian Falkner dans le cadre du projet Z Garage à Detroit. Twitter

Adrian Falkner, qui travaille sous le pseudonyme SMASH 137, poursuit le constructeur automobile américain General Motors (GM) pour avoir utilisé une de ses œuvres à des fins publicitaires sans son consentement. Il réclame une compensation financière.

Ce contenu a été publié le 05 février 2018 - 11:05
swissinfo.ch/sj

Dans une plainteLien externe déposée le 22 janvier devant un tribunal de district californien, Adrian FalknerLien externe affirme que GM a utilisé son œuvre murale comme point central d’une campagne publicitaire nommée «The Art of the Drive» (L’art de la conduite), dans le but d’attirer des clients qui recherchent «un lien avec l’esprit urbain décontracté». C’est ce qu’affirme un article en ligneLien externe d’Automotive News, un magazine américain destiné aux professionnels du secteur de l’automobile.

«Il est évident que la peinture murale est la pièce maîtresse de la campagne – en ce sens qu’elle est le seul élément créatif qui habille la voiture», peut-on lire dans la plainte. Celle-ci décrit par ailleurs «Adrian Falkner comme un artiste contemporain [qui] a exposé dans des musées et des galeries du monde entier et qui est bien connu pour ses peintures extérieures à large échelle».

La fresque en question, peinte en 2014, a été conçue pour mettre en valeur le travail artistique d’un projet nommé «Z Garage» à Detroit.

Selon Automotive News, Cadillac, la marque de GM incriminée, a refusé de commenter l’affaire, invoquant la politique de l’entreprise qui consiste à ne pas prendre position sur des litiges en cours. Adrian Falkner n’a quant à lui pas répondu à la demande d’interview formulée par l’hebdomadaire américain.

Cet article a été importé automatiquement de notre ancien site vers le nouveau. Si vous remarquez un problème de visualisation, nous vous prions de nous en excuser et vous engageons à nous le signaler à cette adresse: community-feedback@swissinfo.ch

Partager cet article

Joignez-vous à la discussion

Avec un compte SWI, vous avez la possibilité de faire des commentaires sur notre site web et l'application SWI plus.

Connectez-vous ou inscrivez-vous ici.