La Chine a protesté samedi contre une visite du Premier ministre indien Narendra Modi dans l'Etat indien d'Arunachal Pradesh. Cette région contestée est située à la frontière entre les deux pays.

"Le gouvernement chinois n'a jamais reconnu le soi-disant 'Arunachal Pradesh' et s'oppose fermement à la visite du dirigeant indien dans la partie orientale de la frontière sino-indienne", a rappelé dans un communiqué la porte-parole du ministère chinois des Affaires étrangères, Hua Chunying.

L'Inde doit "s'abstenir de tout acte qui pourrait conduire à une escalade des différends ou compliquer la question frontalière", a ajouté Mme Hua, quelques heures après la visite de M. Modi dans la zone contestée.

Les relations entre New Delhi et Pékin sont marquées par la défiance depuis la brève, mais sanglante, guerre frontalière de 1962. Les deux pays s'y sont disputés l'Arunachal Pradesh, sur lequel l'Inde garde la tutelle depuis le retrait des troupes chinoises après la fin du conflit.

Les deux pays restent encore en vif désaccord sur le tracé de leurs frontières dans cet État, intégré au territoire indien à l'époque de la colonisation britannique mais dont la Chine revendique âprement la souveraineté. Les deux géants asiatiques se sont mesurés à l'été 2017 dans la zone frontalière du Doklam, située sur le flanc ouest du Bhoutan, lorsque l'armée indienne a envoyé des troupes pour empêcher la construction d'une route militaire par la Chine.

Après deux mois de tension, les troupes des deux pays ont fini par se retirer et M. Modi a été reçu en avril dernier en Chine par le président Xi Jinping pour une rencontre destinée à réchauffer la relation bilatérale.

Mots clés

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Billets gratuits pour rencontrer Lili Hinstin

Billets gratuits pour rencontrer Lili Hinstin

SWI plus banner

  • Des infos pertinentes et compactes
  • Des questions et des réponses pour la Cinquième Suisse
  • Discuter, débattre, réseauter

Un seul clic, mais un Plus pour vous !


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.