Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

La justice suisse a ouvert une enquête contre le groupe brésilien Odebrecht dans le cadre du scandale de corruption touchant le géant pétrolier Petrobras. Le Ministère public de la Confédération (MPC) a effectué une demande d'entraide judiciaire au Brésil.

"Le procureur général de la Confédération a ouvert de nombreuses enquêtes en relation avec l'affaire Petrobras", a expliqué la porte-parole du MPC, Nathalie Guth.

"Les premiers résultats de ces enquêtes indiquent que la place financière suisse a été sérieusement affectée par le scandale, avec de nombreuses personnes et sociétés qui ont été accusées ou reconnues coupables au Brésil d'avoir effectué des transactions suspectes portant sur des comptes en Suisse", a-t-elle ajouté.

Via des comptes en Suisse

Une de ces enquêtes concerne le groupe brésilien de la construction "Odebrecht, ainsi que des entreprises et personnes associées", a précisé la porte-parole. Dans ce contexte, le MPC a effectué une demande d'entraide judiciaire. Il a demandé aux autorités brésiliennes de sécuriser des éléments de preuves et d'interroger des suspects et leurs associés, a-t-elle dit.

"D'après les premières constatations, on soupçonne des sociétés appartenant au groupe Odebrecht d'avoir versé des pots-de-vin via des comptes suisses à d'anciens dirigeants de Petrobras", a affirmé Mme Guth.

Le géant brésilien de la construction et de plusieurs autres secteurs Odebrecht est en pleine tourmente. Son président, Marcelo Odebrecht, et plusieurs autres directeurs du groupe, ont été arrêtés le 19 juin, dans le cadre du vaste scandale de corruption au sein du groupe pétrolier Petrobras.

ATS