Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Avant-gardes artistiques Au Cabaret Voltaire de Zurich, les dadaïstes défient la Guerre

Zürich est le berceau du mouvement Dada, une avant-garde artistique dont le but était d’attaquer les valeurs culturelles de la société bourgeoise considérées par eux comme la matrice de la Première Guerre mondiale. Tout a commencé en février 1916 au Cabaret Voltaire dans la vieille ville de Zürich. (SRF / Julie Hunt)

La Suisse étant neutre pendant la Première Guerre mondiale, de nombreux artistes européens y ont cherché refuge, dont le fondateur allemand du Cabaret Voltaire, Hugo Ball.

Les dadaïstes ont produit des livres, des peintures et des sculptures. Mais le véritable esprit Dada se manifestait dans des spectacles de cabaret, des déclarations, des affrontements, comme aussi des distributions de tracts, de petits magazines et de journaux. Une forme d’expression artistique qu’on retrouve dans les années 60 à 80.

Lorsque Jean Arp, Huelsenbeck Richard et Tristan Tzara rejoignent le groupe, ils commencent à faire des collages et des sculptures en bois. Les artistes du Cabaret Voltaire ne sont pas que peintres, écrivains, danseurs ou musiciens. La plupart d'entre eux pratiquent plusieurs formes d'art, en cherchant à briser les frontières qui les séparent traditionnellement.

Depuis lors, le Cabaret Voltaire a été joliment restauré et transformé en musée. C'est un monument dédié aux dadaïstes, un mouvement qui a eu une influence énorme sur le développement de l'art du XXe siècle. 

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.