Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Les candidats du Parti socialiste a l'election au Conseil d'Etat Genevois Sandrine Salerno, Anne Emery-Torracinta, et Thierry Apotheloz, de gauche à droite.

KEYSTONE/SALVATORE DI NOLFI

(sda-ats)

Réuni en congrès, le PS genevois a décidé de lancer trois candidats pour reconquérir un second siège au Conseil d'Etat en 2018. Il a désigné la sortante Anne Emery-Torracinta ainsi que Thierry Apothéloz et Sandrine Salerno.

Le comité directeur du PS proposait un ticket à quatre, au vu de "l'envergure" et de "la qualité" des candidats à la candidature. Trois hommes et trois femmes se présentaient. "Soyons ambitieux!" a lancé samedi le président ad interim du parti Gérard Deshusses. Mais les militants ont suivi la proposition alternative de réduire la liste à trois noms, afin de ne pas diluer les efforts.

Au final, les militants ont élu au premier tour le conseiller administratif de la Ville de Vernier Thierry Apothéloz (257 voix). Ce travailleur social et juriste de 46 ans, fils d'ouvrier, s'est présenté comme un "socialiste de terrain". Déjà candidat à l'élection au Conseil d'Etat en 2013, il était alors arrivé en huitième position au second tour.

Samedi, au second tour, les militants socialistes ont désigné la grande argentière de la Ville de Genève depuis 2007 Sandrine Salerno (208 voix). Elle figurait déjà sur la liste aux dernières élections cantonales. Anne Emery-Torracinta, 58 ans, complète le trio (202 voix). La cheffe du Département de l'instruction publique vise un second mandat au sein du gouvernement genevois.

Les candidats auraient dû figurer sur la liste dans l'ordre correspondant au nombre de voix recueillies. Sur proposition de Thierry Apothéloz et avec l'accord des deux candidates, la conseillère d'Etat sortante figurera en tête, suivie de M. Apothéloz puis de Mme Salerno. L'élection aura lieu au printemps 2018.

La conseillère administrative de la Ville d'Onex depuis dix ans Carole-Anne Kast, 42 ans, n'a pas été désignée (177 voix). Le conseiller national Carlo Sommaruga (82 voix) et le député au Grand Conseil Romain de Sainte Marie (44 voix) n'ont pas non plus été choisis samedi.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS