Navigation

Changement à la tête du think tank de politique étrangère Foraus

Le cofondateur de Foraus Nicola Forster va se retirer de la présidence, mais continuera de s'engager pour le laboratoire d'idées (archives). KEYSTONE/WALTER BIERI sda-ats
Ce contenu a été publié le 16 mai 2019 - 10:58
(Keystone-ATS)

Changement annoncé à la tête de Foraus: après dix ans à la présidence du think tank de politique étrangère suisse, son cofondateur Nicola Forster passera la main en novembre. L'actuelle vice-présidente Anna Stünzi, âgée de 28 ans, devrait lui succéder.

Le comité directeur de Foraus soutient à l'unanimité la candidature d'Anna Stünzi, a-t-il communiqué jeudi. L'élection aura lieu le 9 novembre prochain, à l'occasion de l'événement célébrant les dix ans du laboratoire d'idées.

Foraus s'est taillé une solide réputation depuis sa création. Ses propositions sont régulièrement reprises par les politiciens, à l'image de sa recommandation d'étendre les mesures d'accompagnement à l'ensemble de l'économie pour rendre l'accord-cadre avec l'Union européenne acceptable, saluée en mars par le président du PS Christan Levrat.

"La petite start-up que nous avons fondée il y a dix ans est aujourd'hui le think tank de politique étrangère le plus important de Suisse, avec 14 collaboratrices et collaborateurs dans les bureaux de Zurich et Genève", se félicite Nicola Forster. Le juriste de 34 ans, coprésident des Vert'libéraux zurichois depuis l'automne dernier, a indiqué qu'il continuerait de s'engager pour Foraus même après avoir passé le témoin de la présidence.

Cet article a été importé automatiquement de notre ancien site vers le nouveau. Si vous remarquez un problème de visualisation, nous vous prions de nous en excuser et vous engageons à nous le signaler à cette adresse: community-feedback@swissinfo.ch

Partager cet article

Joignez-vous à la discussion

Avec un compte SWI, vous avez la possibilité de faire des commentaires sur notre site web et l'application SWI plus.

Connectez-vous ou inscrivez-vous ici.