Les échanges d'étudiants ont le vent en poupe

Les principaux bénéficiaires des programmes d'échanges sont les étudiants des hautes écoles (archives). KEYSTONE/MARTIAL TREZZINI sda-ats
Ce contenu a été publié le 06 juin 2018 - 16:51
(ATS)

Près de 6390 élèves ont pris part en 2017 à un échange avec une autre classe en Suisse alors que 6772 séjours de formation en Europe ont été organisés, a indiqué mercredi Movetia. La tendance est à la hausse par rapport à l’année précédente.

L’agence nationale qui promeut les échanges et la mobilité a publié sa première statistique couvrant une année d'échanges nationaux et de mobilité européenne dans le cadre de la solution suisse visant à remplacer Erasmus +. Les échanges sont plus fréquents dans les cantons bilingues et dans ceux qui sont proches de la frontière linguistique, observe Movetia.

L'agence a consacré près de 27,7 millions de francs pour soutenir les échanges nationaux, des séjours ou des coopérations en Suisse ou à l'étranger. Les principaux bénéficiaires sont les hautes écoles (20 millions) et la formation professionnelle (5 millions).

L'Union européenne avait suspendu le programme d'échange d'étudiants Erasmus+ suite à l'acceptation le 9 février 2014 de l'initiative "contre l'immigration de masse". Une solution transitoire a été mise en place depuis.

Cet article a été importé automatiquement de notre ancien site vers le nouveau. Si vous remarquez un problème de visualisation, nous vous prions de nous en excuser et vous engageons à nous le signaler à cette adresse: community-feedback@swissinfo.ch

Partager cet article